A Dieu s150.3eul la gloire !

« Et comme l’orgue qui ne fournit qu’une seule musique à partir de la multitude de ses tuyaux et de la richesse de ses timbres, Seigneur, fais de tous les membres de ton Église un seul peuple, le corps de ton Fils ». Ainsi s’achève le rite de bénédiction d’un orgue. Dans notre paroisse, c’est un instrument présent dans chaque église, une équipe d’organistes accompagnant régulièrement les assemblées dominicales. Oublié parfois dans la pénombre de sa tribune, l’orgue se fait l’écho des sentiments humains, de la joie à la tristesse, de la louange à la lamentation.
Comme le disait Benoît XVI en 2006 : « en transcendant la sphère simplement humaine, il renvoie au divin. Ses multiples possibilités nous rappellent d’une certaine façon l’immensité et la magnificence de Dieu ». Parmi les cinq orgues de la paroisse, celui de St-Louis, le plus récent, fête cette année ses 20 ans ! Qu’il puisse résonner encore longtemps Soli Deo Gloria (pour Dieu seul, la gloire), comme l’inscrivait souvent J.S. Bach en épigraphe de ses partitions.

Michel Trémoulhac

A Dieu seul la gloire !