Communion à domicile

Mme Yvette paroissienne, fidèle à son clocher de St Roch, ne peut plus se déplacer seule. Un jour elle a demandé par téléphone à recevoir la communion chez elle. Depuis deux ans je visite Mme Yvette la semaine après la messe de St Louis.

    Tarcisius, martyr chrétien, musée d’Orsay

Je vais avec ma custode, dans un petit écrin accroché autour du cou comme saint Tarcisius, livrer le précieux trésor.
Mme Yvette prépare la table de sa cuisine pour accueillir le Seigneur avec son livre, «en église»; très souvent elle a déjà lu l’Évangile. Je suis toujours émerveillé par sa foi et sa fidélité à prier. Elle s’est abonnée à la chaine télévisée KTO, vit au rythme des émissions, offices, la messe et surtout ne manque pas le chapelet de 15h30 devant la grotte de Lourdes. Je lui apporte le St Benoit-St Etienne infos et d’autres documents qui lui permettent de rester branchée, paroissienne absente, mais bien vivante qui aime et porte l’Eglise par ses prières.

Je suis toujours très surpris de la manière dont Mme Yvette me remercie beaucoup de mes visites, me demande chaque fois quand je vais revenir et le note sur son calendrier. Je vois sa joie, le bonheur d’accueillir l’Eucharistie et les nouvelles de sa paroisse. Donner de mon temps pour Mme Yvette me réjouit, une amitié s’est installée entre nous; c’est du bonheur tout simple.

Je reste toujours impressionné par cette mission, qui suis-je pour porter Jésus tant désiré et toujours attendu.

René

Communion à domicile