Père Marcin

Je Vous invite pour prier avec nous demain, pendant l’heure de la miséricorde, à 15.00. La prière sera diffusée de l’église Notre-Dame de Valbenoîte sur Facebook de la Paroisse https://www.facebook.com/paroisse.stbenoit42/.

Pour  bien se préparer petite prière :

Le 17 août 2002 au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie (Pologne), le Pape JEAN PAUL II
confie solennellement le destin du monde à la Miséricorde Divine.

ACTE DE CONSÉCRATION

Dieu, Père miséricordieux,
qui as révélé Ton amour
dans Ton Fils Jésus-Christ,
et l’as répandu sur nous
dans l’Esprit Saint Consolateur,
nous Te confions aujourd’hui
le destin du monde et de chaque homme.
Penche-Toi sur nos péchés,
guéris notre faiblesse,
vaincs tout mal, fais
que tous les habitants de la terre
fassent l’expérience de Ta miséricorde,
afin qu’en Toi, Dieu Un et Trine,
ils trouvent toujours
la source de l’espérance.
Père éternel, par la douloureuse Passion
et la Résurrection de Ton Fils,
accorde-nous Ta miséricorde,
ainsi qu’au monde entier. Amen.

Tableau de Jésus Miséricordieux de Vilnius, peint par Eugène Kazimirowski en 1934 en présence de Sainte Faustine

Dimanche de la Divine Miséricorde

Le Dimanche de la Divine Miséricorde a été institué dans l’Église catholique par saint Jean-Paul II le 30 avril 2000, jour de la canonisation de Faustine Kowalska (sainte Faustine).

Il fut célébré pour la première fois dans l’histoire de l’Église le 22 avril 2001. Dans le calendrier liturgique, il est célébré chaque année le dimanche qui suit le dimanche de Pâques, qui correspond également à la fête de la quasimodo, également appelée octave de Pâques, deuxième dimanche de Pâques, dimanche in albis, ou dimanche de saint Thomas. Ce jour est dédié à la Miséricorde divine.

Ce jour-là, quiconque confesse ses péchés et reçoit la communion est pardonné de tous ses péchés et peines.

Le 17 août 2002, dans le Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki qu’il visitait régulièrement pendant sa jeunesse et où sont conservées les reliques de sainte Faustine, Jean-Paul II a inauguré le troisième millénaire en confiant le monde à la miséricorde du Père.

Jean-Paul II mourut lors des vêpres de la divine Miséricorde, et en l’honneur de sa dévotion à la miséricorde, sa béatification eut lieu le 1er mai 2011 et sa canonisation le 27 avril 2014, deux dimanches de la divine Miséricorde.

 

Sainte Faustine – Apôtre de la Miséricorde

Helena Kowalska est née le 25 août 1905 à Glogowiec, en Pologne.

Très tôt, elle se distingue des autres enfants par son amour pour la prière et son obéissance. À l’âge de 7 ans, elle reçoit son premier appel à la vocation religieuse mais ses parents s’y opposent.

Âgée de 19 ans, elle se rend à un bal au cours duquel elle a une vision du Christ supplicié qui lui demande jusqu’à quand elle va le décevoir ? Elle se rend à la cathédrale Saint-Stanislas-Kostka où elle entend Jésus lui demander d’aller à Varsovie pour rejoindre un couvent

Le 1er août 1925, elle entre dans la congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde où elle prend le nom de Soeur Marie-Faustine. Sur les conseils du père Michel Sopocko, son confesseur, elle commence à tenir un journal ou elle raconte ses expériences intérieures.

Sa vie spirituelle est nourrie par la miséricorde divine. C’est pourquoi Jésus la désigne comme secrétaire et apôtre de la miséricorde et lui confie trois missions :

✦ Rendre proche et annoncer l’amour miséricordieux de Dieu envers tout homme ;

✦ Implorer la miséricorde divine pour le monde entier ;

✦ Inspirer le mouvement apostolique de la miséricorde chargé de propager et d’obtenir par la prière, la miséricorde divine pour le monde.

En 1938, à l’âge de 33 ans, elle meurt de la tuberculose à Lagiewniki, près de Cracovie. Grâce au père Sopocko, le récit de sa dévotion à la miséricorde divine et son expérience mystique a été vite et très largement diffusé. En particulier son chapelet de la miséricorde divine. Le 30 avril 2000, elle a été canonisée par Jean Paul II.

Elisabeth Mendès-Perséchini

Dimanche de la Divine Miséricorde