125.9Jésus s’occupe des vocations, et nous ?

La question des vocations est très importante pour Jésus. Nous le voyons passer la nuit à prier son Père avant de choisir ses apôtres. Il les appelle ensuite un par un et prend le temps de les former. Il les envoie en mission, reprend avec eux à leur retour… c’est sur les ministères qu’il fonde son Eglise ; il appelle et il envoie, aujourd’hui comme hier. Il ne s’agit donc pas d’une simple affaire d’organisation. Dans la foi, nous découvrons que les vocations sont des cadeaux de Dieu pour son Eglise, en particulier les vocations de prêtres, de religieux et de religieuses, qui se consacrent entièrement à la mission de l’Eglise, de bien des manières. Il ne sert à rien de se lamenter du manque de prêtres, de consacrés. Il faut agir. Jésus est clair, une seule consigne :
« Priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson ». Est-ce que nous demandons et accompagnons par notre prière ?

Venons très nombreux à Ars le 1er mai !

✝ Sylvain Bataille, évêque de Saint-Etienne

Pèlerinage pour les vocations (Ars 1er mai,
Inscriptions : Florence Desforges, 06 62 48 04 10, lfdesforges@gmail.com

Jésus s’occupe des vocations, et nous ?