prière écologiquePrends pitié de ce monde si beau !

Devant Toi, Seigneur, nous confessons que nous sommes pris dans des réseaux d’égoïsme, de gaspillage et de violence.

Un filet d’injustice et de destruction dont nous n’arrivons pas à sortir, même quand nous essayons… Pourtant, tout ce qui nous entoure animaux, plantes, forêts, cours d’eau… nous est nécessaire et nous émerveille. Mais au lieu de t’en remercier, notre société de production et de consommation va à l’encontre de ton œuvre de vie.

Nos rivières sont transformées en égouts, nos mers en poubelles, nous croulons sous des montagnes de déchets et nos frères, nos sœurs, nos enfants en payent le prix (…)

Seigneur, aie pitié de ce monde que tu as fait si beau ! Oui, prends pitié de nous, si prompts à détruire et si lents à comprendre le coût de nos actes. Ouvre nos yeux à la réalité et nos cœurs à la repentance. Pardonne-nous nos inconséquences, Seigneur. Libère-nous de l’idolâtrie de l’argent, et au nom de Jésus, ouvre, s’il te plaît, devant nous le chemin de la justice et d’un mode de vie respectueux de la Création.

Repentance – Tiré d’une célébration œcuménique tenue à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) en 1993 Ce Kyrie “écologiste” nous rappelle que si la beauté du monde nous invite à la louange, ce que nous lui faisons nous incite hélas à la repentance… Une demande de pardon qui reste d’ailleurs vaine si elle n’entraîne pas l’action réparatrice, c’est-à-dire notre réconciliation avec la nature et nos frères vivants- humains ou non – maltraités. (Prier n° 303)

Kyrie “écologiste”