« La grâce de se soutenir mutuellement !!! »

Le Carême constitue depuis le IVème siècle le temps de jeûne, de partage et de prière pour tout le peuple chrétien, le temps d’ultime préparation au baptême pour les catéchumènes et de préparation à la réconciliation pour les pénitents.
Ces dimensions ne sont pas juxtaposées ; elles sont appelées à s’articuler en se tonifiant mutuellement. Le jeûne n’est pas une fin en soi : il nous dispose à nous recentrer sur l’essentiel, à retrouver le sens de Dieu et des autres, le sens de la Vie. La prière authentiquement chrétienne nous conduit à l’amour du prochain et à laisser Dieu demeurer en nous. Le partage atteint sa pleine dimension lorsque le jeûne et la prière permettent de discerner le Christ lui-même sous les traits de celui ou celle qui en est bénéficiaire.
De même, les démarches des catéchumènes et de ceux qui parmi nous continuent de se convertir, après avoir reçu les sacrements de l’initiation chrétienne depuis longtemps, se confortent mutuellement. Les enfants, jeunes ou adultes qui viennent rejoindre notre communauté de foi, dynamisent notre propre cheminement qui pourrait risquer de patauger dans l’habitude et ceux qui sont en train de découvrir la foi en Dieu Trinité ont besoin de trouver leur place au sein d’une communauté de fidèles joyeuse de les accueillir et de grandir par leur arrivée. Il est bon de vivre cette fraternité !

Père Jacques Brun

« La grâce de se soutenir mutuellement !!! »