Noël, cadeau d’une rencontre, de la rencontre à la fraternité

La mission paroissiale du 14 au 16 décembre est sous le signe de la fraternité. Lorsque le Christ nous envoie en mission, ce n’est pas pour faire du prosélytisme, mais pour aller à la rencontre de l’autre. Il s’agit pour nous d’une véritable « conversion » intérieure.

Celui ou celle que je rencontre, soit de façon inopinée, pour un temps court, soit qu’il fasse partie de mon environnement, est d’abord un frère ou une sœur.

Lors d’un échange, si je me situe en dessus de l’autre en « déballant » ma foi, cela n’est pas fraternel et risque, d’autre part, d’être très extérieur à ce qui l’habite. A l’inverse, je cherche à écouter ce que l’autre veut bien me partager, sa conviction, sa religion, sa souffrance, sa révolte…afin de nous reconnaître ainsi dans cette fraternité humaine.

C’est dans un tel contexte que je peux moi aussi partager ma foi, non pas comme une idéologie, mais comme une relation d’amour avec Dieu, et dire comment cela inspire et change ma façon de vivre.

Noël Rey

Noël, cadeau d’une rencontre, de la rencontre à la fraternité